Edito de la semaine : Liberté de la presse

EditoDeLaSemaineLiberteDeLaPresse_article10.jpg
 

Pourquoi est-ce que quand on parle de liberté
on parle surtout de ses limites ?
de celles et ceux qui la contraignent
de celles et ceux qui en voulant la prendre
Se font taire ou enfermer

Décidément dans ce monde il n'est pas simple d'être libre
Il faut sans cesse se battre
Défendre son opinion, parfois même au dépend de sa vie

Les métiers et les citoyens qui produisent de l'information le savent
La vérité est une bombe à retardement
Qui peut tout autant ébranler un pouvoir
comme exploser entre les mains de celui qui la détient

Prenez l'histoire de la censure en France
Qui est une suite d’abolitions et de rétablissements successifs

Avant 1789, la presse existait, mais elle était entièrement contrôlée par le pouvoir royal en place,
elle avait le rôle de porte-parole

Avec la Révolution la presse devient le principal vecteur de parole publique
Tandis que la censure constitue l’arme grâce à laquelle le pouvoir tente difficilement de contenir cette parole

Napoléon rétablit officiellement la censure de la presse quelques années plus tard
Seuls 4 journaux quotidiens sont autorisés
Par décret il est alors je cite : « défendu de rien imprimer ou faire imprimer qui puisse porter atteinte aux devoirs des sujets envers le souverain, et à l’intérêt de l’État »

Il faudra à nouveau un roi après l'empereur pour rétablir le droit aux citoyens de publier et de faire imprimer leurs opinions
avec une autorisation préalable bien sûr...

Un autre roi va ensuite totalement supprimer la censure
Mais n'appréciant pas les critiques qu'il nommera calomnies
Va vite la rétablir

Entre enjeux de contrôle et de pouvoir
Ou simple atteinte d'égo
Les différents pouvoirs en place vont reproduire ce même schéma pendant des décennies

Mais face aux vieux réflexes des censeurs
La presse s'amusera toujours à tester les limites qui lui sont imposées
Ce n'est qu'en 1881 que la liberté de la presse devient un droit

Si la censure semble avoir disparu hors temps de guerre,
Elle agit encore ponctuellement sous l'influence de certains de nos politiques ou personnes de pouvoir
Mais elle n'est pas le seul mécanisme qui contraint l'expression citoyenne et la libre information

Pour être libre il faut avoir le choix
Le pluralisme médiatique qui permet la diversité des opinions
qui animent le débat public et lui permet d'évoluer
Le pluralisme qui permet de croiser, comparer, vérifier
Sans quoi il n'y aurait jamais qu'une seule vérité
Celle de celui qui est le seul à avoir le droit de s'exprimer

Pour être libre il faut être indépendant
Libéré de toute influence
de tout intérêt autre que de faire remonter une réalité
détâchée de toute pression politique ou économique

C'est justement là que nait la plus grande des contradiction
qui anime notre monde médiatique

Tandis que nos dirigeants dénoncent de toute part
La mainmise du pouvoir et des oligarques russes sur les médias
Ils cautionnent tout à fait de faire partie d'un pays dont les médias sont eux-mêmes détenus en grande partie
par des groupes financiers, industriels et des milliardaires influents
Bolloré, Arnault, Lagardère, Bettencourt, Niel, Bouygues, Drahi, Dassault...
Nous aussi nous avons nos oligarques

Aujourd'hui, seulement 5% des médias français sont réellement indépendants
Ce qui explique notre pénible 26ème place au classement de la liberté de la presse

Noyés dans le flot d'informations contradictoires et paresseuses d'une certaine fange médiatique
à grand coups d'expertises opportunistes et d'analyses raccourcies en 3minutes
Les citoyens parviennent difficilement à envisager tous les enjeux d'une réalité bien plus complexe que son explication baclée
Voire déformée

Entre médias sponsorisés et médias populistes
L'opinion se forge au milieu d'une guerre d'intérêts et d'oppositions
qui nourrient rumeurs, préjugés et croyances derrière le masque de l'information

Si la censure est de plus en plus compliquée à l'heure d'internet
La propagande a encore de beaux jours devant elle
Relayée à grands coups de buzz et de fausses informations

Parfois pour faire taire, le meilleur moyen reste de crier plus fort...

Date de publication 04.05.2022