Edito de la semaine : Le renouveau

editodelasemainelerenouveau_external-content.duckduckgo.com.jpg
Contenu

En 2020 on croyait avoir tout compris
Avec le virus finie la bamboche capitaliste
Le ciel vidés de tous les avions
Les lieux de consommations fermés
Les gens qui arrêtent de s'agiter dans tous les sens
La pollution qui s'effondre
La nature qui reprend ses droits au milieu du bitume
Le monde qui s'arrête
Le virus a tout plié et accompli
Ce que les révolutionnaires les plus radicaux n'avaient pas
réussi à faire en plus d'un siècle de lutte acharnée
On s'est dit c'est pas possible
On peut pas continuer comme ça
C'est l'occasion de prendre le temps d'enfin réfléchir
pour agir plus intelligemment
Est-ce qu'on pourrait pas organiser nos sociétés différemment ?
Penser autrement que dans une logique de profit ?
Fonctionner de manière plus logique, plus solidaire
Coopérer et s'entraider plutôt que de chercher à dominer
On va ralentir, revenir aux sources, à l'essentiel
Cool enfin le monde d'après, le renouveau


Mais non c'est reparti encore pire qu'avant
No Future : les punks en ont rêvé le virus l'a fait
Mais qu'est ce qu'il nous faut bordel ?

Une autre année peut-être ?

Allez 2020 est derrière nous
Cette année elle compte pas, on l'oublie.
Rien qu'une d'année de plus en moins

Et Voilà  qu'arrive 2021 comme ça va être bien
Une année toute neuve, toute propre
C'est à dire un beau livre vierge avec de la place et du temps
Pour y écrire de belles histoires
D'un genre qui fait rêver, qui redonne de l'espoir...

Et pourtant nous sommes seulement le 11 janvier
et la première page est déjà souillée
La bête immonde n'a pas perdu de temps avec ses grands sabots crottés a déjà tout dégueulassé
Le Brexit qui fait tellement rêver que le père du premier ministre demande la nationalité française
Des teufeurs bien meilleurs en logistique qu'un gouvernement qui décide de tirer au sort 35 personnes pour accompagner la vaccination
On continue avec une affaire de pédophilie en haut lieu
Et bien sûr comme souvent tout le monde savait...
Aux États Unis, le rouquemoute qui refuse de quitter la maison blanche
et le lendemain invasion du capitole à Washington par des villages people d’extrême droite
Les Grecs sortis de leur confinement pour envahir les plages sous 28 degrés en plein mois de janvier
Sans compter le virus qui mute et qui redécolle grâce au père Noël
et des ministres encore plus cons qu'en 2020
Hé oui c'est possible

Elle commence bien cette nouvelle année non ?
Mais on a l'habitude maintenant
Alors année à vous
Bonne ou mauvaise elle aura lieu de toute façon.

En attendant, pour démarrer cette nouvelle année décevante
Faisons nous plaisir à imaginer ce que serait le renouveau
Pour nous échapper de cette triste réalité,
Il nous reste la naïveté d'espérer et la folie de l'illusion

Alors oublions un peu tous ces connards qui sabotent notre monde
Rêvons beaucoup et imaginons ensemble le renouveau
non pas l'année prochaine ni même demain, mais là tout de suite
Le renouveau c'est maintenant...

Date de publication 12.01.2021