Influenza aviaire : stop à l'élevage intensif

influenzaaviairestopalelevageintensif_146466742_240979530974595_8159211097695486611_o.jpg
Contenu

Par Sébastien Comet 

Le Modef et la Confédération Paysanne des Landes demandent au Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Julien Denormandie l'élevage en plein air toute l'année. 

Une vingtaine d'agriculteur.ice.s, éleveur de canards, membre de ces deux syndicats,  s'était donné rendez-vous sur la rocade de Mont-de-Marsan mercredi 3 février pour sensibiliser les usagers à la défense de l'élevage en plein air. Depuis le début de l'épidémie,  333 foyers d'influenza aviaire ont été recensés dans les Landes et deux millions de canards ont été abattus dans le Sud Ouest, selon les derniers chiffres du ministère de l'Agriculture. 

"protéger l'élevage plein air, garantissant dans nos territoires le maintien de ces modes de production, générateurs de valeur ajoutée et d'emplois." Extrait du communiqué du Modef et de la Confédération Paysanne des Landes

le Modef et la Confédération Paysanne demandent, la baisse de densité des palmipèdes durant l'hiver de l'ordre de 50% ainsi qu'une décision forte du Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Julien Denormandie, "pour protéger l'élevage plein air, garantissant dans nos territoires le maintien de ces modes de production, générateurs de valeur ajoutée et d'emplois." peut-on lire sur la pétition* qui a déjà récolté 52 000 signatures. D'autre part, la question de biosécurité se pose puisque même des élevages claustrés ont été touchés alors qu'en période à risque, la mise à l’abri de tous les animaux pour les protéger d’une contamination par les oiseaux sauvages est une nécessité temporaire dixit le Le Comité Interprofessionnel des Palmipèdes à Foie Gras (CIFOG). 


Photos : Modef des Landes

Date de publication 06.02.2021