Menacée d'expulsion, des lycéen.e.s se mobilisent pour une camarade

menaceedexpulsiondeslyceenessemobilise_aaeaaqaaaaaaaajbaaaajgm3ywi5nguxltg0ztetngywos04mjm2ltiwyme2zjyyntyymg.jpeg
Contenu

Par Sébastien Comet - le 11 avril 2021 modifié le 25 avril 2021


Maria 16 ans, jeune congolaise, scolarisée dans un lycée Montois ainsi que sa mère, son frère et ses soeurs sont dans l'obligation de quitter le territoire depuis le 31 mars dernier.

Pour empêcher cette décision, un collectif lycéen s'est créé la semaine dernière pour alerter l'opinion. Plus de 28 000 personnes ont signé une pétition mise en ligne sur change.org qui demande l'annulation de cette décision et pointent les risques de persécutions à leur retour au Congo. Scolarisée depuis deux ans, Maria est entrée, cette année, au lycée et dit "se sentir bien" comme le rapporte France bleu Gascogne qui a pu la rencontrer. 

Marche de soutien le 1er mai

Du coté de la Préfecture landaise on assure que cette décision a été prise après "un examen approfondi de la situation de la famille". Cela fait suite à la décision de l'OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) confirmé en appel par la Cour nationale du droit d'asile qui a rejeté la demande d'asile de cette mère congolaise arrivé il y a deux ans en France. La jeune lycéenne  et sa famille ont dû quitter le Centre d'accueil pour demandeurs d'asile (Cada) de Mont-de-Marsan, il y a quelques jours, mais ont pu trouver un refuge temporaire avec l'aide du Réseau éducation sans frontières


Une marche de soutien est prévu le 1er mai place Saint Roch à Mont-de-Marsan (10h30)



Date de publication 25.04.2021
MenaceeDExpulsionDesLyceenESSeMobilise (Actualités), written by SébastienComet
create on 11.04.2021 à 11:55, updated on 26.04.2021 à 15:30